Je suis nomade!

« Ma vie est mon message » Mahatma Gandhi

La famille

Allo tout le monde, je suis désolée d’avoir laissé un long laps de temps avant de vous livrer la fin du voyage ou plutôt le retour…comme tout retour de voyage, celui-ci requiert un moment de réadaptation!

Quoi conclure de cette merveilleuse aventure? Pas facile!  Mais ai-je vraiment envie de conclure?

Non!

Je sens que c’est le début de quelques choses plutôt que la fin d’une autre…

J’avoue que je me sens différente. J’arrive au Québec dans une énergie du présent ce qui m’ouvre à toutes possibilités. La difficulté est d’être dans cet état de paix même ici chez-nous dans le quotidien. J’aime le voyage parce que je suis capable de vivre au moment présent, d’apprécier les choses sans me soucier du futur ou de me soucier de ce que je pense être. Je me permets de me redéfinir constamment…

Comme par exemple, la semaine durant laquelle j’étais seule avec mes filles, m’a permis d’apprécier les moments avec elles sans me soucier des corvées de la maison, de mon travail, de mes engagements vis-à-vis mon groupe en environnement, de notre basse-cour, de mes réalisations artistiques, de mon copain ou de mes amis. J’étais entière à elles pour une des rares fois et je suis triste de le constater. Tout ça pour réaliser qu’il est important pour moi de trouver des moyens d’être dans le moment présent. Je dois essayer de ne pas me faire embarquer dans la folie de nos vies surchargées de peur de mourir en étant personne ou en ayant accompli pas grand-chose sur cette terre.

Si je vis en faisant le bien autour de moi est-ce assez pour remplir ma vie et d’en être pleinement satisfaite? Puis-je me donner le droit d’ÊTRE sans avoir besoin de démontrer à la terre entière ce que j’ai fait ou ce que je fais ou ce que je ferai?

Les moines que j’ai côtoyés semblaient vivre en paix dans la méditation ,et pour certains, dans l’enseignement de la sagesse bouddhiste. Me suffirais-je d'être nomade? De vivre pleinement avec mes voyages, ma famille, de mes réflexions, de voir mes amis l'occasion, du yoga et de la méditation?

Bref, je vous laisse sans réponse mais plutôt dans un questionnement de vie.                                  

Je veux cependant prendre le temps de vous remercier d’avoir été présent tout au long de notre voyage et surtout, de vous remercier de vos chaleureux commentaires qui faisaient effet de crème dans mon café! Je suis cependant désolée de ne pas avoir pris le temps de répondre à chacun de vous.

Si vous désirez recevoir la suite de mes billets blog ou de recevoir des nouvelles de mes prochaines expositions, inscrivez votre courriel dans ma liste d’envoi au : http://www.veroniquedoucet.com/accueil.html

Merci d'être là!

Véro de retour la création   xxx

Pour ceux qui non pas eu la chance de lire tous les billets blog :http://blog.veroniquedoucet.com/

Visite d'un musée d'insectes à Chiang Mai

Bouddha couché de Bangkok

Village du nord de la Thaïlande